Livre bilingue : Rinconete y Cortadillo / Rinconète et Cortadillo - Cervantes
16503
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16503,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Rinconete y Cortadillo / Rinconète et Cortadillo – Cervantes

À propos de cette oeuvre

MIGUEL DE CERVANTES ET SON ŒUVRE

 
Miguel de Cervantes Saavedra, né en 1547 et mort en 1616, est une figure majeure du siècle d’or en Espagne. Il est l’auteur de Don Quichotte, oeuvre incontournable de la littérature espagnole qu’il publie en deux parties : la première en 1605 et la seconde en 1613. Parmi ses oeuvres les plus connues, on peut mentionner entre autres Les Nouvelles exemplaires (Novellas Ejemplares) composées de La Petite Gitane (La Gitanilla) et Rinconète et Cortadillo (Rinconete y Cortadillo) pour n’en citer que deux.
Issu d’une famille pauvre mais d’origine noble, il a néanmoins reçu une éducation de qualité ayant étudié les Lettres à Séville chez les jésuites. Influencé par Erasme, il se qualifie également d’humaniste.
Aventurier et patriote, il s’engage dans l’armée lancée contre les Turcs en Méditerranée. Mais blessé durant la bataille de Lépante, Cervantes perd l’usage du bras gauche avant d’être capturé avec plusieurs frères d’armes et de devenir esclave à Alger où il demeure cinq ans. C’est grâce aux Pères trinitaires, chargés de racheter les captifs, que Cervantès est libéré en échange de 500 écus d’or en 1580…
A la suite de la défaite de l’Armada (nom de l’armée envoyée par le roi Philippe II dans l’espoir d’envahir l’Angleterre) en 1588, Cervantès, qui s’était alors à nouveau engagé, tombe quelque peu dans l’oubli, son oeuvre la plus remarquable jusqu’alors étant La Galatea (La Galatée). Mais il commence la rédaction de Don Quichotte qui rencontre un succès immédiat faisant de lui l’un des auteurs les plus célèbres d’Espagne. A partir de cet instant, il consacre tout son temps à l’écriture. Il écrit des pièces de théâtre mais aucune n’enthousiasme réellement les spectateurs. Il meurt quelques mois après la parution de la seconde partie de Don Quichotte.
 

RÉSUMÉ

 
Pedro del Rincon et Diego Cortado se rencontrent dans une taverne, et très vite chacun reconnaît en l’autre un semblable. L’un voleur, l’autre escroc, ils deviennent amis et décident de faire équipe sur la route du crime. Arrivés à Séville, Cortado vole la bourse d’un sacristain. Mais on les informe que, pour voler à Séville, il faut faire partie de la société secrète des bandits de Séville dirigée par le très respecté Monipodio…

 

À SAVOIR

 
Cervantès n’a pas eu une vie facile, et parmi les drames qu’il a vécus, on peut mentionner la plagiat de son oeuvre majeure : Don Quichotte. En effet, peu avant que Cervantès lui-même finisse d’écrire la suite des aventures de son personnage éponyme, une plume anonyme publie sa propre suite et en profite pour insulter l’auteur original dans sa préface.
Ses oeuvres marquent un renouveau dans la littérature espagnole. On qualifie même Don Quichotte de premier roman moderne. Cervantès s’est aussi beaucoup inspiré de la littérature italienne. Il a écrit des comédies, des satires et des tragédies. Rinconete y Cortadillo est une nouvelle satirique, le style est clair et aéré, le ton est léger mais néanmoins contient de nombreux double sens. Le vocabulaire s’inscrit dans un contexte historique révolu, et certaines références culturelles peuvent échapper à beaucoup de lecteurs. Pour cela, nous avons ajouté au système d’aide un certain nombre de notes de bas de page. Cette nouvelle correspond au niveau B1.
 
Publication originale : 1613
Première publication française : éd. J. J. Dubochet et cie, 1838
Traduction : Louis Viardot
50 pages
 
Livre bilingue avec système d’aide interactif disponible sur l’application Yesbook (Google Play et App Store)Prix : 2.29€
 

Découvrez le concept Yesbook

 


Catégorie
Espagnol, Nouvelle