Livre bilingue : L'Etrange cas du dr Jekyll et M. Hyde - R. L. Stevenson
16354
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16354,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

The Strange Case of dr. Jekyll and Mr. Hyde / L’Etrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde – Robert Louis Stevenson

À propos de cette oeuvre

ROBERT LOUIS STEVENSON ET SON ŒUVRE

 

Né à Edimbourg en Ecosse, mort aux îles Samoa, Robert Louis Stevenson (1850-1894), RLS comme il se surnomme lui-même, est inscrit dans la mémoire collective comme l’auteur de L’Ile au trésor ainsi que de L’Etrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde. Au-delà de ces deux succès, Stevenson était aussi un poète, un aventurier, et un des témoins de l’époque victorienne. Stevenson a fait ses études de médecine avec Arthur Conan Doyle avant d’arrêter et de passer le barreau. Néanmoins il n’exercera jamais, préférant vivre (parfois précairement) de sa plume.

Il le dira lui-même : « Un petit Écossais entend beaucoup parler de naufrages, de récifs meurtriers, de déferlantes sans pitié et de grands phares, ainsi que de montagnes couvertes de bruyère, de clans sauvages et de covenantaires pourchassés. » Toute son œuvre s’en ressentira.

Grand voyageur, Stevenson sillonne l’Europe et les Etats-Unis, avant de s’installer aux îles Samoa. C’est là qu’il mourra, âgé de quarante-quatre ans.

À une époque où ses contemporains se voulaient réalistes lorsqu’ils écrivaient, Stevenson n’hésite pas à brouiller les frontières du réel et à introduire des éléments surnaturels sous le couvert de la science. Sa vie aventureuse et ses voyages lui ont inspiré plusieurs récits d’aventure, notamment L’Ile au trésor. Mais surtout, en cette fin d’époque victorienne si stricte où beaucoup vivent dans l’ombre, Stevenson explore la question du double, mais aussi des pulsions réfrénées et de la dualité de l’être humain dans son chef d’œuvre et le roman qui le rendit célèbre, L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde. À sa publication, l’œuvre connut un succès immédiat. Selon que le lecteur s’identifiait à l’un ou l’autre des protagonistes, le roman fut célébré comme une incitation à la vertu, ou décrié comme l’apologie de l’immoralité. Grâce à une narration inédite pour l’époque, qui utilise différents points de vue, souvent incomplets, l’auteur entretient le suspense et laisse l’histoire ouverte à l’interprétation du lecteur.

 

RÉSUMÉ

 

Le docteur Jekyll est un membre éminent de la bonne société de Londres. Toutefois ses amis, le notaire Utterson et le docteur Lanyon, remarquent chez lui une profonde transformation : il devient sombre, taciturne, s’enferme chez lui. Aurait-ce un rapport avec ce mystérieux M. Hyde, que personne ne peut voir passer sans ressentir un frisson d’horreur ?

« L’homme n’est en réalité pas un, mais bien deux. Je dis deux, parce que l’état de mes connaissances propres ne s’étend pas au-delà. D’autres viendront après moi, qui me dépasseront dans cette voie, et j’ose avancer l’hypothèse que l’on découvrira finalement que l’homme est formé d’une véritable confédération de citoyens multiformes, hétérogènes et indépendants. »

 

À SAVOIR

 

En cette fin de XIXe siècle un peu précieux, le style de Stevenson, quoique marqué par son époque, est caractérisé par une clarté et une simplicité remarquables. Ce court roman («novella » comme le définissait Stevenson), correspond au niveau B1.
 
Publication originale : 1886

Publication française : éd. Hauteur d’Homme, 1926

Traduction : Théo Varlet
107 pages.
 
Livre bilingue avec système d’aide interactif disponible sur l’application Yesbook (Google Play et App Store).
Prix : 3.49€

 

Découvrez le concept Yesbook

 


Catégorie
Anglais, Roman