Livre bilingue : Histoire merveilleuse de Peter Schlemihl - Adelbert von Chamisso
16429
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16429,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Peter Schlemilhs wundersame Geschichte / Histoire merveilleuse de Peter Schlemihl – Adelbert Von Chamisso

À propos de cette oeuvre

ADELBERT VON CHAMISSO ET SON ŒUVRE

 
Adelbert von Chamisso, né en 1781 et décédé en 1838, fut à la fois poète, écrivain et botaniste. Son père était français, et sa mère allemande. Pour échapper à la Révolution, la famille émigra à Berlin. Adelbert von Chamisso ressentait profondément son allégeance à deux cultures différentes, comme il le dira lui-même : « je suis français en Allemagne et allemand en France, catholique chez les protestants, protestant chez les catholiques, […] jacobin chez les aristocrates, et chez les démocrates un noble, un homme de l’Ancien Régime, etc. Je ne suis nulle part de mise, je suis partout étranger — je voudrais trop étreindre, tout m’échappe. Je suis malheureux… »
Il choisit d’écrire exclusivement en allemand, surtout de la poésie, et un roman qui marqua son époque : Peter Schlemihl. Dès sa parution l’œuvre rencontra un grand succès et fut traduit en plusieurs langues — le frère de von Chamisso assura une des traductions en français.
Adelbert von Chamisso connut une modeste carrière de botaniste. Il eut l’occasion d’effectuer un voyage scientifique autour du monde sur le vaisseau russe Rurik. Il en tira un journal de voyage, et une inspiration pour certaines parties de Peter Schlemihl.
Connu et apprécié en Allemagne, Adelbert von Chamisso laissa une œuvre relativement importante, surtout des poèmes. Son poème Frauenliebe und –leben (L’Amour et la Vie d’une femme) fut mis en musique par Robert Schumann. La fondation Robert Bosch créa en 1985 le prix Adelbert von Chamisso, décerné chaque année à un écrivain d’expression allemande dont l’allemand n’est pas la langue maternelle.

 

RÉSUMÉ

 
Peter Schlemihl, jeune homme sans fortune, rencontre un mystérieux personnage vêtu de gris. L’homme lui propose un marché : la bourse sans fond de Fortunatus, en échange de l’ombre du jeune homme. Peter accepte, et devient alors extrêmement riche — mais aussi extrêmement isolé, car on se méfie de l’homme sans ombre. Un an plus tard, l’homme en gris revient pour lui proposer un nouveau marché. Mais Peter est méfiant… Qui est ce mystérieux personnage ? Peter trouvera-t-il le bonheur et la fortune ?

 

À SAVOIR

 
L’allemand n’était pas la langue maternelle de von Chamisso, et pourtant il manie vocabulaire et tournures sans effort. Écrit au début du XIXè siècle, Peter Schlemihl est nécessairement marqué par son époque, tant dans les thèmes abordés (la bourse sans fond, le pacte avec un mystérieux personnage), que dans la langue employée (tournures sophistiquées, vocabulaire recherché). À la publication de Peter Schlemihl, l’Allemagne n’était pas encore unifiée, et la langue reflète également cette recherche d’identité. C’est pourquoi cette œuvre correspond au niveau B2.
 
Publication originale : 1813
Publication française : éd. L. Westhausser, 1888
Traduction : Auguste Dietrich
80 pages
 
Livre bilingue avec système d’aide interactif disponible sur l’application Yesbook (Google Play et App Store).
Prix : 3.49€
 

Découvrez le concept Yesbook

 


Catégorie
Allemand, Conte